La tête sous l’eau

d’Olivier Adam, publié chez Robert Laffont Collection R. le 23 août 2018

Résumé

Quand mon père est ressorti du commissariat, il avait l’air perdu. Il m’a pris dans ses bras et s’est mis à pleurer. Un court instant j’ai pensé : ça y est, on y est. Léa est morte.
Puis il s’est écarté et j’ai vu un putain de sourire se former sur son visage. Les mots avaient du mal à sortir. Il a fini par balbutier :  » On l’a retrouvée. Merde alors. On l’a retrouvée. C’en est fini de ce cauchemar.  »
Il se trompait. Ma soeur serait bientôt de retour mais nous n’en avions pas terminé.

Mon avis

Antoine a 15 ans, il se confie sur sa vie depuis son déménagement, la disparition inquiétante de sa sœur et  le traumatisme que ça a provoqué dans leur famille.

Antoine et sa grande sœur Léa se retrouvent à devoir quitter Paris et tous leurs repères et amis, du jour au lendemain pour la Bretagne. Leur père a trouvé un nouveau travail de journaliste à Saint Lunaire en Bretagne. Entre le stress du boulot et de la ville, les parents sont persuadés que toute la famille se portera bien mieux au bord de la mer.

Mais ça ne sera pas de l’avis de Léa qui va leur faire vivre l’enfer et se renfermer.

Jusqu’à ce jour où tout va exploser…

Elle était partie à un concert avec son oncle Jeff mais ne reviendra pas et la famille va éclater. Les parents vont se séparer, ou plutôt la mère va partir avec Alain, l’agent immobilier qui leur a trouvé leur logement en Bretagne.

Au milieu de tout ça, Antoine qui s’est mis au surf pour décompresser, essaie de trouver sa place entre son père noyé dans le chagrin, l’alcool, la rancœur et le désespoir et sa mère qui a refait sa vie.

Mais ils n’ont jamais cru à l’impossible et Léa va être retrouvée, dans un sale état mais vivante.

Elle n’est plus et ne sera jamais plus cette jeune lycéenne insouciante mais elle fera tout pour avancer.

A travers des mails échangés à une inconnue, des confidences à Chloé la seule amie qu’elle a et à sa psychologue, nous allons découvrir le traumatisme qu’elle a vécu mais encore beaucoup de zones d’ombre planeront autour de sa disparition…

Une histoire sombre et touchante qui nous plonge au cœur d’un drame familiale plein de non dits et de secrets. On souffre et suffoque avec Léa qui n’arrive pas à oublier et à remonter la pente, avec Antoine qui a un peu été mis de côté et  avec cette famille qui a du mal à se ressouder suite à ce traumatisme.

Merci à #NetGalleyFrance et à Collection R pour cette découverte.

Lien La tête sous l’eau

#Emilie

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s