Mon exception

de Julie Christol, publié le 5 octobre 2018

Résumé

Je pourrais vous raconter mon livre en vous disant qu’il retrace l’histoire d’amour entre une femme et un homme qui ne devaient jamais se rencontrer ; vous expliquer comment chacun d’eux faisait tout pour éviter ce sentiment qui vous emprisonne et qui vous rend faible.
Je pourrais aussi vous dire que c’est une femme avec un fort caractère et une beauté innocente, que deux frères finiront par aimer, mais qu’un seul réussira à apprivoiser. L’aîné représente la force et le charisme quand l’autre n’est qu’insouciance et épicurisme.
Ils vont traverser les continents et les émotions. Ils vont se battre pour défendre quelque chose qu’ils ne pensaient jamais connaître.
Elle vit une vie simple et honnête, eux sont les dirigeants d’une mafia russe prête à tout. Plus qu’une histoire sentimentale, j’ai voulu faire de ces personnages, les pièces maîtresses d’un univers parfois noir, parfois drôle, mais toujours sincère.
Je pourrais vous en dire plus, mais je préfère les laisser vous raconter eux-mêmes.

Mon avis

Un regard hypnotisant et troublant, un thème sombre et mystérieux, une histoire plus que tentante, comment résister…

Deux mafieux russes, deux frères, un clan à diriger, une autorité à faire respecter…et une femme qui va tout faire basculer.

Oksana est une jeune trentenaire, d’origine russe, un peu grande gueule et qui profite de la vie. Elle ne s’attache pas et va où le vent la porte. Après avoir encore une fois quitté son boulot,  elle décide de partir en vacances à Nice avec ses deux meilleures amies Léa et Judith. Elle ne fait rien comme tout le monde et ne se fait pas dicter sa conduite. C’est d’ailleurs comme ça qu’elle va rencontrer le charismatique Vladimir, séduisant mâle au regard perturbant, froid et hypnotique, qui vient passer quelques jours dans la maison de son frère en France.

Une tension électrique va s’installer entre eux.

Lui, c’est Vladimir , il a quarante ans et avec son frère Vassili, ils portent haut le nom du clan Vitaïev au sein de la mafia russe.  Trafics en tout genre, la plupart illégaux, femmes et soirées alcoolisées rythment leurs vies. Il est violent, arrogant, froid, calculateur, tourmenté et surtout ne veut pas et ne peut pas s’encombrer d’une femme et encore moins d’une famille.

Elle va le chauffer et le provoquer, il ne saura pas résister…mais sait-elle dans quoi elle met les pieds…

Elle ne connaissait rien de son passé, elle parle d’ailleurs à peine quelques mots russes, elle va vite déchanter en découvrant la véritable histoire de sa famille.

Quand on plonge dans le monde obscure de la mafia russe, on en ressort jamais indemnes. Chez eux, on fait pas dans le sentiment, on exige, on prend et on jette que ce soit dans les affaires ou avec les femmes.

Mais comment lutter quand en un baiser, un effleurement, un regard, un échange, on sait qu’on a trouvé celui qui changera toute notre vie. Oksana qui n’a jamais connu ce sentiment ne lâchera rien pour l’homme pour qu’elle aime, jusqu’à risquer sa vie à plusieurs reprises. Elle sait qui il est, ce qu’il fait, elle connaît son côté dangereux et violent, mais elle ne pourra pas faire autrement. Avec lui, c’est viscéral, ça ne s’explique pas.

Vladimir n’est pas du genre à s’arrêter sur les états d’âme des autres, sa priorité c’est lui, son frère et leur clan. Il a bien assez à gérer. Leurs parents sont morts quand il avait dix-sept ans et au lieu de profiter de sa jeunesse, il a dû s’occuper de son frère de dix ans son cadet et tenir les rênes d’un empire bien trop grand pour ses épaules. Ca l’a endurci et rendu insensible, fort et violent.

Ce qu’il n’avait pas prévu c’est que cette jeune femme révoltée lui tienne tête, le protège, le soutienne et tombe sous son charme malgré ce qu’il est et ce qu’il représente, un homme sans scrupule qui a déjà tué et le refera encore.

Et si cette belle et grande brune entêtée était cette exception, celle qui allait bouleverser toutes ses convictions et ses habitudes…

Encore faut-il qu’il ouvre les yeux…

Un histoire prenante, addictive, pleine de rebondissements, de secrets, de souffrances et d’émotions. On passe du rire, aux larmes et à la rage en très peu de temps. On adore le jeu de provocation mutuelle entre Vladimir et sa guerrière,  les joutes verbales entre Vassili et son petit volcan, la sensualité, la tendresse et la force des sentiments entre cet improbable couple.

Elle est sa sauveuse, il est son seul amour.

PS : Et si l’énigmatique et torturé petit frère, Vassili, avait aussi des choses à nous dire….Qui se cache derrière cet homme excentrique à la répartie acerbe, accroc à la drogue et aux filles?

Lien Mon exception

#Emilie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s