Et tu embrasseras mes larmes

de Fleur Hana, publié chez Editions Harlequin le 24 octobre 2018

Résumé

Il va lui apprendre à pleurer.
Elle va lui apprendre à aimer.

Depuis le drame qui a bouleversé sa vie quelques semaines plus tôt, Angie est perdue. Elle en est convaincue, son cœur est détraqué : elle réagit au quart de tour pour des broutilles, mais est incapable de verser les larmes qui la rongent de l’intérieur.
Depuis qu’il a compris qu’aimer quelqu’un, c’est prendre le risque de souffrir, Valentin a décidé de verrouiller ses sentiments. Les potes, il les garde à distance ; les filles, il les consomme à la chaîne, sans jamais s’attacher. Parce que c’est bien plus simple de ne rien ressentir.
Lorsque Angie et Valentin se croisent ce soir-là, chacun reconnaît sa propre douleur dans le regard de l’autre. Et si, en dépit des apparences, ils étaient très exactement ce dont ils ont besoin ?

Mon avis

Comment résister à un titre aussi beau, une couverture avec un écorché vif à la James Dean et un résumé si tentant et mystérieux…

Angie est une jeune femme brisée. Il y a un mois, elle a tout perdu, depuis elle ne dort plus, se sent anesthésiée et ne fait que survivre.

Elle porte en elle la douleur insurmontable du deuil mais n’arrive pas à l’exprimer. Elle a l’impression de devenir folle et de ne pas être comme tout le monde.

Alors, elle tente d’oublier autant en se noyant dans le travail qu’en abusant dans des soirées de débauche trop alcoolisées.

Son master de droit en poche, parce qu’il fallait bien choisir un diplôme, elle a tout plaqué pour se rapprocher de ses parents et surtout ses deux meilleurs amis Josselin et Anita.

Son rêve à elle, c’était d’ouvrir un salon de thé mais depuis ce terrible jour, elle n’a plus goût à rien, elle s’est éteinte. Elle a donc trouvé un poste de serveuse dans son bar préféré le Loch Ness. Elle avait un copain depuis trois mois, mais il vient de la quitter par message et ça ne la touche même pas. Même Joss et Ana n’arrivent pas à lui faire remonter la pente.

Jusqu’à ce qu’un certain soir, un beau mec tatoué avec un regard troublant et une répartie acerbe bouscule toutes ces certitudes.

Lui, c’est Valentin, il est solitaire et assez réservé. Il a repris le magasin de vinyls d’occasion de son oncle alors que son rêve était de concevoir ses propres jeux vidéos. Mais lui aussi, s’est oublié depuis qu’avec son père, ils ont perdu la seule femme de leur vie. Il fait lui aussi défiler les femmes, sans faire de promesses et surtout sans jamais s’attacher. L’amour fait trop mal, ceux qu’on aiment finissent toujours pas partir.

Ils ne sauraient expliquer pourquoi mais ils sont irrémédiablement attirés l’un par l’autre.

Elle le veut, elle sent qu’elle a besoin de lui dans sa vie, il l’apaise, il la réveille.

Il la veut, il a envie pour la première fois d’en savoir plus, d’aller plus loin.

Mais ils ne sont pas rencontrés au bon moment…

Elle n’est pas prête à avoir une relation et lui n’est pas prêt à perdre encore quelqu’un d’autre.

Au fil du temps, ils vont devenir indispensables dans la reconstruction de l’autre. Il sera son sauveur, celui qui va réussir à lui faire ressentir à nouveau quelque chose. Elle sera son soutien, son remède pour s’ouvrir un peu plus et lâcher prise.

Une sublime histoire d’amour entre deux âmes blessées qui vont tout faire pour ne pas s’aimer mais qui vont finalement succomber parce qu’entre eux, c’est inévitable, c’est viscéral, ça vous prend aux tripes, au point où ça fait trop de mal d’être loin de l’autre;

Seuls, ils se laissaient dépérir.

Ensemble, ils reviennent à la vie, ils vibrent, ils respirent, ils ressentent.

Lien Et tu embrasseras mes larmes

#Emilie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s