Unité K9

de Eva Justine, publié le 3 juin 2017

Résumé

Placé depuis sa petite enfance dans des familles d’accueil, Tiago est une tête brûlée. À quelques jours seulement de sa majorité, alors qu’il fugue du foyer dans lequel il est placé, il rencontre sur sa route le marshal Grant. Grâce à lui, il découvrira l’entraide, l’amitié et ses premiers émois amoureux. Pourtant, malgré la main tendue, il s’enfuira à nouveau dès qu’il apprendra son surprenant secret.
Six ans plus tard, Tiago est désormais devenu un membre de l’unité K9. Avec son demi-loup Bud, il assure des missions anti-drogue couronnées de succès. Lorsqu’au hasard de l’une d’elles, les deux hommes se retrouveront face à face, tout ne se passera pas comme l’un et l’autre l’imaginaient, bien au contraire.

Mon avis

Tiago est un adolescent de 17 ans  qui n’a pas vraiment eu de chance dans la vie. Depuis ses 4 ans, avec ses parents en prison pour vols à main armée, il a été balloté de familles d’accueil en foyers et a du faire face aux moqueries et gestes déplacés parce qu’il péféèe les hommes. Il est solitaire et n’a peur de rien. A quelques jours d’être majeur, il fuit du dernier foyer pour jeunes en difficultés où il a été placé.

Sur sa route et sous la pluie, il va tomber sur un animal en détresse qu’il ne va pas pouvoir s’empêcher d’aider. Les laisser pour compte, il connaît bien, sa vie se résume à ça.

Il ne sait pas où il va dormir, ni même s’il va manger, mais il ne veut et ne peut vraiment pas  le laisser seul.

Alors qu’il s’attend à devoir marcher des heures tout en portant ce chien blessé, une voiture va s’arrêter.

Lui qu’on a toujours mis à part, n’a pas l’habitude qu’on l’aide, alors quand un homme au bord d’une voiture va s’arrêter pour le dépanner, il va tomber de haut. Qui est cet homme qui prend du tout pour lui et va même aller jusqu’à le recueillir chez lui, alors qu’l ne le connaît même pas.

Le bon samaritain, c’est Lukas, il a 27 ans et il est marshall dans la petite bourgade tranquille de Green River. Il a le cœur sur la main et toujours le premier pour aider. Il vit seul et isolé dans une petit ferme avec quelques animaux. Il va vite se rendre que ce jeune homme a déjà vécu mille vies et qu’il aimerait juste pouvoir souffler un peu.

Il va alors en plus de lu offrir un toit et à manger,  lui proposer de travailler dans le refuge pour chiens auprès de son ami et confident Chris, une autre âme généreuse qui recueille les bêtes qu’on abandonne.

Les jours passent et Tiago se sent enfin bien quelque part et surtout apprécié , lui qui avait prévu au départ de partir, après avoir gagné un peu d’argent, n’a plus vraiment envie de quitter ce doux cocon, dans lequel il a trouvé une certaine sérennité, entouré de Lukas, pour qui il éprouve bien plus que de l’amitié, pour Chris et ses chiens pour qui il s’est pris d’affection. Mais un coup de téléphone, quelques mots et tout vas basculer. C’est fou ce que l’on peut s’imaginer quand on n’a pas l’habitude d’être heureux… Il sera désemparé et se sentira de trop et s’en ira sans se retourner.

Six années vont passer sans aucune nouvelle pour l’un et pour l’autre, jusqu’à une certaine mission dans la seule ville où Tiago a connu des jours heureux.

Ils n’ont pu  jamais oublié leurs discussions, leurs ballades et leurs confidences.

Désormais, Tiago est agent cynophile dans l’unité K9 à Washington et travaille seulement avec Bud, son chien loup, il est encore plus bourru, renfermé et solitaire qu’avant, n’a que des hommes de passage dans sa vie et refuse même d’avoir un coéquipier.

Et la vie de Lukas a bien changé aussi, il est toujours marshall, mais ne vit plus seul. En plus de Miss, la chienne sauvée par Tiago qu’il a gardé, il a une petite Emi de 6 ans à gérer, sa fille. Elle n’a pas la langue dans sa poche et n’a pas son pareil pour faire parler les adultes…

Leurs vies vont être complètement chamboulés quand ils vont se retrouver à devoir faire équipe ensemble.

Leur alchimie est toujours omniprésente malgré les années mais un trop grand nombre de non dits le sont aussi. Ils vont devoir se parler et s’écouter, pour comprendre qu’ils se sont quittés sur un énorme malentendu.

Mais ce qu’il y a de sûr, c’est que quand ces deux là sont dans la même pièce, il fait chaud, très très chaud…

Lukas est le seul homme qui arrive à apaiser les tourments de Tiago, à le sociabiliser à lui montrer que la vie est belle. Tiago, de son côté, est le seul homme qui a réussi à le perturber et à lui donner envie de plus, comme une vie à trois par exemple.

Entre eux, c’est une évidence depuis leur première rencontre, encore faudrait-il qu’ils ouvrent les yeux et arrêtent de se mettre des barrières. Leur différence d’âge, leurs secrets, leurs différences, rien n’arrive à les séparer. Quand ils s’éloignent l’un de l’autre, ils se retrouvent toujours…

Une romance douce et sensuelle entre deux hommes blessés qui se passe tout en douceur . Tiago et Lukas sont aussi touchants et attachants que charismatiques et torrides. Ils ne nous laissent pas indifférents que ce soit par leurs générosités ou leurs physiques à tomber .

Qui n’a jamais fantasmé sur deux hommes en uniforme…encore plus quand il s’agit de ces deux là…C’est tentant hein….

Une fois qu’on rencontre ces deux hommes et leur entourage, on ne voudrait plus les quitter. Une plume pleine d’humour, d’amitié,  de confidences, de tendresse, d’amour et de volupté sur un fond d’enquête policière qui nous tient en haleine de la première à la dernière page.

PS : Hâte de découvrir ce que nous réserve Eva Justine pour la suite. Tout ce que je sais, c’est que je serai là.

Lien Unité K9

#Emilie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s