Wild son

de Blandine P.Martin, publié le 15 mai 2019

41dTwOaSY2L._SY346_.jpg

Résumé

Il pensait avoir trouvé le juste équilibre, fait table rase du passé.
Son club, sa famille, son royaume.
Elle voulait recommencer à zéro, loin des siens.
Sa liberté, sa folie, sa vie.

Voilà cinq ans que Casey a repris le flambeau derrière son père à la présidence du club des Wild Crows, un gang de bikers qu’il a su remettre dans la légalité au fil du temps et aux prix de nombreux efforts.
Alors que les affaires fleurissent et que son engagement quotidien porte ses fruits, le destin met une jeune femme sur son chemin. Charlie, une tornade explosive capable de tout balayer sur son passage, y compris les cicatrices d’un passé trop sombre.
Pourtant, Casey le sait : ne jamais oublier. Comme unique solution à ses propres fantômes, le jeune homme s’est endurci, ses responsabilités l’ont rendu méfiant, à juste titre.
Le club est sa raison de vivre. Ses frères avant tout le reste.
Alors pourquoi la venue de Charlie dans les parages sème-t-elle autant le doute sur ses convictions ?
Quelle raison le pousse ainsi à creuser ce dossier « à haut risque », marqué d’un sigle ennemi ? Quand la tentation devient si dangereuse, doit-il fuir pour protéger les siens ou succomber pour obtenir les réponses tant espérées ?

Mon avis

Une couverture toujours aussi intense, sublime et attirante qui nous donne qu’une seule envie, foncer le découvrir…

Quel bonheur et quel honneur de replonger pour un tour à Monty Valley avec cette belle et grande famille que sont tous les membres des Wilds Crows et enfin approfondir notre connaissance de Casey, le  mystérieux nouveau président du club.

Car jusqu’à maintenant, on ne savait que peu de choses sur lui. On savait qu’il était le fils de Jerry et Mona, le demi frère de Joe et un jeune bad boy un peu tête brûlée.

5 ans ont passé, il a désormais 27 ans et a dû se faire sa place et s’imposer pour en arriver là où il en est aujourd’hui, à la tête du club.

Son manque de bouteille et son côté cheval fou ne l’aidait pas au départ mais en arrêtant au fil du temps le côté illégal de leurs activités, qui causait trop de dommages collatéraux, et en se montrant intransigeant, il a réussi à se faire respecter par ses frères.

Comme tout biker qui se respecte (ou pas, selon le club…), Casey se fait plaisir auprès des sweeties sans se poser de questions. Il ne voit et ne respire que pour son MC.

Enfin, ça c’est ce qu’il pensait avant de la rencontrer elle, cette jeune femme aussi fougueuse et attirante qu’intrigante et piquante.

Elle c’est Charlie, une belle blonde de 26 ans, elle est taquine, du genre sans filtre et à ne pas se faire dicter sa conduite, encore moins quand il s’agit d’un homme, surtout aussi tentant que Casey, elle préfère les provoquer…

Elle me fait légèrement penser à quelqu’un…non!!!

Humm voyons voir, le même genre de personnage mais en plus viril…par hasard un jeune président d’un club de biker…

Mais à force de se chercher et bien, on se trouve sauf qu’elle n’est pas née dans la bonne famille et qu’elle a elle aussi de lourds bagages à porter.

Mais après tout, Casey est un Wild Crow et rien ne leur résiste non!!!

Enfin…ça ne se fera pas sans souffrance ni écorchure…

Mais je ne vous en direz pas plus…

Une plume authentique, sincère, intense, addictive et plus que prenante dans laquelle on est embarqué de la première à la dernière page, du premier au dernier tome, de la sweety, au prospect, aux sergents d’armes, aux régulières, au vice président et au président du club, des réunions entre frères, aux repas de famille, aux soirées arrosées et épicées, aux missions dangereuses et violentes, des fous rires, aux doutes, peines et pleurs.

Et quelle délectation de retrouver Joe, Ash et leur famille, Jerry et Mona, Gale, Lazar, Marcus, Foxy, Hanger et tous leurs frères… Ils sont désormais un peu plus sereins mais restent vrais, sombres mais drôles, sarcastiques, bienveillants et loyaux.

Si vous vous posez encore des questions sur cette saga, sachez  que chez les Wild Crows, les mots d’ordre sont loyauté, fraternité, confiance, entraide, amitié, amour et famille. Ca ne vous donne pas envie!!!

Alors un conseil, enfourchez votre bécane, foncez tout droit direction Monty Valley et allez les rencontrer, ils seront loin de vous laisser indifférent(e)s. Et si vous pouvez laisser un petit mot à Ash, Gale et Casey pour moi, n’hésitez pas…ben quoi, j’ai le droit de rêver non!!! Gale n’a pas encore de régulière et on ne sait jamais sur un malentendu…

Lien Wild son

#Emilie

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s