Divine game

d’Eva de Kerlan, publié le 20 mars 2020

Résumé

Zeus, roi des dieux est un amant très demandé. Son planning est si chargé qu’il peine à le respecter. S’il pense pouvoir se faire pardonner, il n’imagine pas que son insouciance va provoquer une réaction en chaîne le jour où Eros disparaît et qu’il doit se lancer à sa recherche.
Nom de Zeus ! Le plus simple n’aurait-il pas été de ne jamais être en retard ?

Mon avis

« ZEUS »!!!

Tout le monde connaît ou a au moins une fois dans sa vie, entendu parler de ce dieu suprême de la mythologie grecque, marié à sa femme légitime Héra, mais flirtant avec beaucoup d’autres et surtout engendrant un grand nombre de descendants tels que Apollon, Héphaïstos, Athéna, Dionysos et encore beaucoup d’autres…

Mais cette version aussi débridée, cocasse, chimérique et licencieuse du célèbre Dieu aux éclairs que vous allez rencontrer au fil des pages de « Divine game », je pense que peu de personnes l’ont entraperçue…

Zeus règne d’une main de maître sur l’Olympe, le plus grand mont de la Grèce, auprès de son épouse mais ne se fait jamais prier quand il s’agit de donner de lui même et surtout de son corps torride et musclé et de tous ses attributs.

Mais un évènement va tout chambouler et une vie insipide sans sensualité ni plaisirs ni amour va régner sur La Grèce, alors ni une ni deux, Zeus ne va pas hésiter à partir à la recherche d’Eros, le Dieu de l’érotisme pour remédier à ce problème vital pour lui.

Mais s’il n’y avait que ça…

Entre Apollon, un de ses rejetons qu’il a fait expatrier dans le Nord qui fait des siennes, sa légitime qui ne supporte plus ses frasques et tromperies et sa croisade pour retrouver Eros, il ne va pas s’ennuyer…

Son périple va le mener à l’île d’Avalon, à Délos, Thèbes et même au Valhalla, il va faire la rencontre d’envoûtantes Amazones, Valkyries, Nymphes et bien d’autres Déesses auxquelles il ne saura résister…

Mais je ne vous en dirai pas plus, à vous de découvrir cette histoire originale, atypique, culottée, drôle, documentée et très imagée.

Je me suis laissée embarquer avec plaisir dans cette aventure romanesque, rocambolesque et légendaire, même si j’avoue que parfois j’ai un peu perdu le fil, mais je tiens à préciser que je suis une grande novice en mythologie et pas forcément fan de la première heure de fantastique et d’histoire.

Alors un conseil, si vous aimez les écrits qui sortent des sentiers battus, rencontrez Zeus et sa bande de potes aussi lubrique et déjantée que lui.

Lien Divine game

#Emilie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s