Reviens

d’Avril Clémence, publié aux Editions Libre 2 lire le 10 janvier 2020

Grandir et aimer quelqu’un qu’on ne devrait pas…

Elena n’a pas tout à fait quatorze ans, du moins officiellement. La vie s’étant chargée de la faire grandir au pas de course, c’est sans difficulté qu’elle se fond dans un groupe de jeunes adultes pendant les vacances d’été et qu’elle entame sa première histoire d’amour avec l’un d’eux.
Cette belle rencontre provoquera le tollé et l’incompréhension familiale. Elle marquera pour l’adolescente, le début d’une série de bouleversements psychologiques et de remises en question de sa propre identité.
Comment devenir une femme quand on est encore considérée comme une enfant ? A-t-on seulement le droit d’aimer ?

MON AVIS

Elena est une jeune fille de 13 ans qui a dû grandir plus vite que les jeunes adolescentes de son âge confrontée à des problèmes familiaux complexes et douloureux entre un père violent et une mère qui privilégie son apparence à son amour et sa présence auprès de sa fille.

Elle est mature et fait aussi plus vieille que son âge physiquement et c’est comme ça que pendant ses vacances d’été avec celle qui lui tient le rôle de mère, alors qu’elle pensait s’embêter dans la vielle maison familiale que celle-ci vient d’hériter, elle va facilement s’intégrer dans une bande de jeunes du coin.

Sauf que si eux sont majeurs et travaillent, c’est loin d’être le cas pour Elena qui est encore et malheureusement pour elle au collège où elle s’ennuie littéralement.

Les jours vont passer et elle va de plus en plus se rapprocher du beau et mystérieux Tamao, un jeune homme charmant avec qui le feeling et l’achimie seront évidents.

Sauf qu’il a 21 ans.

Sauf qu’elle qu’elle n’a que 13 ans mais lui croit qu’elle en a 16 et la trouve trop jeune pour aller plus loin…

Mais parfois les sentiments vous frappent en plein coeur sans prévenir et vous êtes si bien ensemble que vous vous laissez embarquer dans cette bulle de bonheur…

Mais qu’en sera t-il quand la vérité sera découverte…

Et puis ce n’était qu’une amourette de vacances non…il va bien falloir retourner à son quotidien et oublier cette déroutante parenthèse…

Mais plus facile à dire qu’à faire, encore plus quand vous êtes une jeune fille qui se cherche, se construit au milieu d’un chaos sans nom et des plaies impossibles à cicatriser.

On va voir Elena grandir, souffrir, se rebeller, suffoquer, vibrer, aimer, pleurer, rager, perdre pieds et se relever mais jusqu’à quand…

Entre un homme qu’elle n’arrive pas à oublier, sa mère absente et soumise et son père autoritaire et impitoyable, il y a de quoi être troublée, avoir peur, se poser des questions et ne pas savoir où est vraiment sa place alors que c’est une période où on a besoin d’être écoutée, aimée, protégée et soutenue.

Une histoire intense et authentique d’un amour interdit, tabou, dérangeant et impossible qui nous touche en plein coeur mais après tout quelles sont les limites à l’amour…des questions que l’on se pose forcément et qui font peur quand on est parents…

Mais ce n’est pas que ça, c’est aussi une histoire qui traite des problèmes de communications entre une mère et sa fille, avec des non-dits qui ne cessent de les éloigner, la souffrance s’une mère qui ne sait pas comment fuir la violence de son mari et trouver les bons mots pour se rapprocher de sa fille mais aussi celle d’une fille qui aimerait que celle-ci se batte et pense à elles.

¨PS : je vous avoue que la fin m’a autant dérangée que plu, d’un côté je me dis qu’elle n’aurait pas pu être différente et d’un autre que j’aurais aimé prolonger d’encore quelques pages avec la belle Elena mais en même temps le but n’est-il pas aussi de laisser libre cours à son imagination et de nous faire notre propre suite…

#EMILIE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s